À PROPOS DE COMPORTEMENTALISTE OECC

L'OECC est l'Organisme Européen des Conseillers Comportementalistes.

L'OECC est une association loi 1901 qui promeut le métier de comportementaliste animalier et regroupe des spécialistes de la relation Homme-Animal : comportementalistes et éducateurs canins.

L'OECC a pour but de faire connaître et mieux comprendre le métier de « Comportementaliste » spécialisé dans la relation de l'homme à l'animal, (chien, chat et cheval principalement) 


L’OECC est la première association de Comportementalistes à avoir établi un code de déontologie posant les bases d'une activité en plein essor.

Ce code précise entre autre, le cadre de l’activité du Comportementaliste, ses compétences et ses responsabilités tant au regard des personnes rencontrées que de leur animal.

Code de déontologie

 

LES OBJECTIFS DE L'OECC

L’Organisme Européen des Conseillers Comportementalistes a pour but de :


  • Rassembler les Conseillers Comportementalistes aptes en raison de leur formation à exercer dans le domaine des RELATIONS de l’homme à l’animal familier, ainsi que des étudiants et autres professionnels, psychologues, vétérinaires, éducateurs, et autres sympathisants ;


  • Faire connaître l’activité de l’association et des professionnels ;


  • Promouvoir la profession des Conseillers Comportementalistes spécialisés dans les relations de l’homme à l’animal ;


  • Assurer la défense des membres ;


  • Encadrer et développer  une déontologie rigoureuse visant au respect de tous ;


  • Assister, aider, soutenir nos membres dans le respect de l’éthique et des règles de déontologie ;


  • Organiser des réunions d’information et des Groupes d’ Analyse de Pratique (GAP) ;


  • Assurer la défense du métier de Conseiller Comportementaliste auprès des différentes administrations ;


  • Travailler en relation avec différents partenaires, administrations, associations, syndicats, écoles, universités, dans le but d’assurer la reconnaissance et la légitimité de notre approche, de nos activités.

LES ACTIONS DE L'OECC

Dont le but est d’assurer la promotion de nos activités et des professionnels :


Organisation : 


  • De l’université annuelle (ouverte à tous) ; Y sont abordés différents thèmes composant la relation de l’homme à l’animal, de l’éthologie à la psychologie passant par la philosophie, les thérapies alternatives, jusqu’à des aspects plus techniques de notre activité.


  • De conférences en France et dans les pays limitrophes. Elles réunissent des comportementalistes et invités extérieurs de cultures diverses : psychologue, éthologue, philosophe, vétérinaire, etc. 

Le site de l’association vous informe à ces sujets.


  • Des GAP (Groupes d’Analyse de Pratique) dans différentes régions pour les membres de l’OECC.

Ces réunions de supervision permettent de nous professionnaliser et de renforcer notre compétence, de maintenir notre niveau de connaissance et de pratique à un niveau optimum.

Les GAP peuvent être ouverts à d’autres professionnels de la relation d’aide et de l’accompagnement que des comportementalistes. 

Vous renseigner auprès de l’association. 


  • L’OECC est aussi présente sur quelques grands salons animaliers

L'ORIGINE DES COMPORTEMENTALISTES

L’origine de cette profession, apparue il y a une quarantaine d'année, se trouve dans le développement de la société. 


Toutefois, on peut dire que les « problèmes » rencontrés par les propriétaires d’animaux ce sont imposés depuis que l’homme a tissé des liens de plus en plus forts avec l’animal. 


Les relations à ses animaux se sont très souvent développées dans l’ignorance totale des besoins fondamentaux de l’espèce, dans l’ignorance totale de l’éthologie et de la psychologie des sujets. 

Il s’en est suivi tout un cortège de dysfonctionnements à l’origine de nombreux comportements indésirables. 

Les évolutions de la société ont également favorisé la mise en place de relations fusionnelles vers des animaux... qui n’en demandent pas tant ! Divorces, familles éclatées, chômage et autres problèmes sociaux et affectifs sont une partie de la genèse des difficultés rencontrées. 



Ses interventions sont motivées, a priori, par le comportement indésirable d’un animal, en réalité tentative d’adaptation à un environnement devenu inadéquat pour lui



Le Comportementaliste, médiateur de la relation de l’homme à l’animal, se situe au carrefour de plusieurs disciplines : vétérinaire, éducateur, dresseur, "psy".

Ses compétences sont orientées tant vers l’éthologie que la psychologie, humaine et animale, et selon plusieurs obédiences.

LE RÔLE DU COMPORTEMENTALISTE

Le comportementaliste travaille avec les particuliers :


  • Qui souhaitent adopter un animal et ne savent pas comment s’y prendre. 

  • Qui ne comprennent plus leur animal, et sont déroutés par ses comportements (problème d’agression, malpropreté, hurlements et aboiements intempestifs, animal destructeur, fugueur, peureux, anxieux…)

  • Qui constatent une évolution inhabituelle ou indésirable des comportements de leur animal suite à des changements dans son environnement (séparation, deuil, déménagement, départ ou arrivée d’un enfant…)




Tout ce qui concerne l’intégration de votre animal en famille et dans la société en général, des principes basiques de l’éducation à la résolution des problèmes les plus complexes, concerne le Comportementaliste

COMMENT TRAVAILLE LE COMPORTEMENTALISTE ?

Le Comportementaliste travaille soit en cabinet, soit au domicile des familles qui l’appellent. Son activité repose sur : 


  • des entretiens d’une durée moyenne de 2 heures 

  • une écoute attentive et empathique de chaque personne présente 

  • une description précise des circonstances est demandée aux personnes présentes aidées en cela par l'intervenant 

  • des propositions de changements visant à obtenir la rémission des difficultés rencontrées sont proposées, adaptées à chaque membre de la famille. 


En général, deux à trois entretiens suffisent à régler les problèmes présentés, que nous évoquions agressivité, anxiété, phobies, … Ils sont distants de 15 jours à 3 semaines. La présence de la famille est souhaitée. 


Celle du chien, du chat ou du cheval n’est pas indispensable, car nous travaillons sur la RELATION de l'homme à l'animal, c'est-à-dire comment ce dernier vit dans son univers humain. 


Les animaux doivent être exempts de toute maladie, de tout dysfonctionnement organique. La confirmation du bon état de santé de l’animal est demandé aux maîtres et exigé. Une collaboration entre plusieurs praticiens de secteurs différents peut s’avérer opportune (Comportementaliste, vétérinaire, éducateur, psy…)

 

L'association

Présidente : Claire Bentolila (comportementaliste-bentolila.fr)

Président d'honneur : Patrick Le Doeuff (ceephao.com)

Secrétaire : Karine Vermot-Gaud (www.chienchatconseil.fr)

Trésorière : Armelle Morin

 

©2019 by Comportementaliste OECC. Proudly created with Wix.com